La boutique Jeune Afrique

Jeune Afrique 2924

JEUNE AFRIQUE • N°2924 du 22 au 27 janvier 2017

L'événement : Gambie: Adama Barrow le magicien.

Grand Angle : Trump, le grand inconnu?

Côte d'Ivoire : portraits de Daniel Kablan Duncan et Amadou Gon Coulibaly

Maroc : Interview d'Ahmed Toufiq

Plus de détails


3,80 € TTC

J2924





JEUNE AFRIQUE • N°2924 du 22 au 27 janvier 2017

L'événement : Gambie: Adama Barrow le magicien.

Quasi inconnu il y a à peine six mois, Adama Barrow a réussi ce que tout le monde pensait impossible : unir l'opposition, battre Yahya Jammeh, obtenir le soutien unanime de la communauté internationale et une intervention diplomatico-militaire sous bannière africaine. Une enquête de Benjamin Roger et Mehdi Ba.

Grand Angle : Trump, le grand inconnu? Interview de Pap Ndiaye : "Pour le moment, l'Afrique est dans son angle mort".
Selon l'historien franco-sénégalais, spécialiste des Etats-Unis, le nouveau locataire de la Maison-Blanche ignore tout du continent et risque de ne s'en préoccuper qu'à l'aune des seuls intérêts économiques américains. Propos recueillis par Natacha Gorwitz et Léo Pajon.

Côte d'Ivoire : Alter ADO, portraits de Daniel Kablan Duncan et Amadou Gon Coulibaly.
Daniel Kablan Duncan, vice-président et Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre ont été choisis par Alassane Ouattara pour diriger le pays. Deux hommes qui n'ont pas grand-chose en commun, si ce n'est leur fidélité à son égard. Portraits croisés de Marwane Ben Yahmed.


Maroc : Interview d'Ahmed Toufiq: "L'instrumentalisation politique de la religion est inacceptable".
Spécificités de l'islam marocain, coopération en matière de formation des imams, rapports entre le spirituel et le temporel... Le ministre des Affaires islamiques donne sa vision du fait religieux dans le royaume. Propos recueillis par Fahd Iraqi à Rabat.

Arabie Saoudite : Jusqu'ici tout va bien...

Plus que jamais concurrencé régionalement, ébranlé économiquement, le royaume wahhabite s'est résolu à prendre des mesures radicales. Souvent avec brutalité. Mais la dynastie régnante, fer de lance des contre-révolutions arabes, tient bon. Une analyse de Laurent de Saint Périer.
Économie : Crise de confiance à Sonatel.

L'opérateur historique sénégalais enregistre des records de croissance depuis vingt ans. Cela ne suffit pas à éteindre les rancœurs, des syndicats jusqu'au premier cercle du pouvoir sénégalais, vis-à-vis de son actionnaire de référence, Orange. Une analyse d'Amadou Oury Diallo et de Julien Clémençot.

Littérature : Abdellah Taïa, l'homme révolté.

Avec son nouveau roman, l'écrivain marocain Abdellah Taïa étend l'autobiographie épistolaire à la critique politique et sociale. Une écriture uppercut qui n'épargne personne. Un portrait de Mabrouck Rachedi.


A lire également cette semaine :
  • Namibie: Les enfants de la RDA.
  • Cameroun: Interview de Maurice Kamto: "Nous pouvons battre le parti au pouvoir".
  • La Tunisie veut relancer l'exploitation de son or noir.

 

Panier  

(vide)

Nouveaux produits

Meilleures ventes